Top 10 Index general Disques / ordre alphabetique Aléatoire Chansons -*-

Rock francais

NIAGARA





Religion

11 mp3 sur 37,8 Mo : 41'12''

Type Sortie Acquisition
CD 1990 1990
Le ciel s'est dechire     04:11 
J'ai vu     03:52 
Chemin de croix   04:36 
Pendant que les champs brulent     04:01 
Au-delà de la rivière   03:25 
Chien rouge     03:52 
Psychotrope   03:20 
Le vie est peut-etre belle   03:26 
L'ame des vandales     03:55 
Pardon à mes ennemis     03:34 
La vie est un serpent au coeur froid   03:00 


Detail


 Debut 
J'ai vu 03:52
J'ai vu Berlin, Bucarest et Pekin comme si j'y etais.

Matin et soir le nez dans la tele, c'est encore plus vrai.
J'etais de tous les combats, collee devant l'ecran.
A la fois à Soweto, en Chine et au Liban.
Lancer des pierres au bord de Gaza, je ne regrette pas.
Des religieux, au nom de leur foi, m'ont lance une fatwa.

{Refrain:}
J'ai vu la guerre, la victoire etait au bout de leur fusils.
J'ai vu le sang sur ma peau, j'ai vu la fureur et les cris
Et j'ai prie, j'ai prie tous ceux qui se sont sacrifies.
J'ai vu la mort se marrer et ramasser ceux qui restaient...
Et j'ai vu...

Que cent mille fleurs s'ouvrent a jamais, et j'ai deja donne.
Les drapeaux rouges ont cesse de flotter, je les ai brules.
Un homme ce matin s'est jete sous un train.
Abandonne comme un chien, la misère et la faim.
La pire est à craindre pour demain :
ca ne me fait rien
Accrochee à ma fenetre bleutee,
J'ai cherche la verite.

{Refrain}
 Debut 

 Debut 
Pendant que les champs brulent 04:01
Des arbres se penchent :

C'est plus fort, plus fort que tout.
Accrochee aux branches,
L'air me semble encore trop doux.
Dans l'herbe ecrasee, à compter mes regrets.
Allumette craquee et tout part en fumee.

Pendant que les champs brulent
J'attends que mes larmes viennent,
Et quand la plaine ondule
Que jamais rien ne m'atteigne...

Ce soir-là on s'est embrasses sans se parler.
Autour de nous, le monde aurait pu s'ecrouler.
Les yeux cernes, des poussières dans les cheveux.
Au long de mes jambes, la caresse du feu.

Pendant que les champs brulent
J'attends que mes larmes viennent,
Et quand la plaine ondule
Que jamais rien ne m'atteigne...
 Debut