Top 10 Index general Disques / ordre alphabetique Aléatoire Chansons -*-

Variete

ARTHUR H





Arthur H

13 mp3 sur 53,2 Mo : 58'00''

Type Sortie Acquisition
CD 1990 1992
Quai n°3     05:02 
Perfect stranger     03:48 
Andora     04:52 
Cool Jazz     08:39 
Don't make me laugh   02:11 
Je reve de toi   04:16 
La lune     04:01 
Un fantome s'est suicide     05:35 
Scritch   02:36 
Marouchka     05:10 
John la reine des pommes     04:21 
Padam Padam    Paroles: Henri Contet   03:02 
Loulou   04:27 


Detail


 Debut 
Quai n°3 05:02
En grandes manoeuvres depuis six mois

à chaque escale je pense à toi
à Barcelone et à Casablanca
Je t'ai envoye quelques lettres dejà
J'ai rencontre plusieurs femmes de choix
Et j'ai souvent refuse leurs caresses
Car je n'ai cesse de penser à toi
à toi et à certaines promesses

Alors sache que si je ne te vois pas
Le mardi 23 au quai no.3
Je ne descendrai plus du bateau
Et on se reverra pas de si tot
Tu n'as pas le choix, tu n'as pas le choix
Tu n'as pas le choix, tu n'as pas le choix
Le mardi 23, quai no.3
Le mardi 23 tu n'as pas le choix

Tu n'as pas repondu une seule fois
Alors j'ai doute de toi
Je ne suis qu'un pauvre soldat
Mais sous le feu je ne lache pas
Quand je suis seul dans ma grande chambre noire
J'ai des visions et des cauchemars
Car je te sais parfois cruelle
Aussi cruelle que tu es belle

Alors sache que si je ne te vois pas
Le mardi 23 au quai no.3
Je ne descendrai plus du bateau
Et on se reverra pas de si tot
Tu n'as pas le choix, tu n'as pas le choix
Tu n'as pas le choix, tu n'as pas le choix
Le mardi 23, quai no.3
Le mardi 23 tu n'as pas le choix

Prepare ton mouchoir, ton grand mouchoir blanc
Agite-le bien, que je le voie de loin

Les putes de Hambourg, j'en ai rien à foutre
Celles de Marseille encore moins
Ce à quoi vraiment je tiens
C'est le grain de ta peau contre le mien

Le mardi 23, quai no.3,
Le mardi 23, tu n'as pas le choix
Le mardi 23, quai no.3,
Le mardi 23, tu n'as pas le choix
Le mardi 23, quai no.3,
Le mardi 23, tu n'as pas le choix
Le mardi 23, quai no.3,
Le mardi 23, tu n'as pas le choix

Tu n'as pas le choix
 Debut 

 Debut 
Perfect stranger 03:48
Et meme si tu es là

Tout près de moi
Tu sais bien que maintenant
Tu es a perfect stranger to me, a perfect stranger to me

Tu as change, tu ne m'ecoutes pas
Mais c'est la dernière fois
Que tu entends ma voix,
La dernière fois

Et meme si tu es là
Tout près de moi
Tu sais bien que maintenant
Tu es a perfect stranger to me, a perfect stranger to me

Et meme si tu es là
Tout près de moi
Tu sais bien que maintenant
Tu es a perfect stranger to me, a perfect stranger to me
Perfect stranger to me
 Debut 

 Debut 
Andora 04:52
Au comptoir enfume d'un petit bar mal fame

Andora les jambes ecartees faisait du gringue avec les pieds
Elle ne voulait rien entendre
Elle me regardait d'un air tendre
Cette Aphrodite deguisee en petite putain de quartier

Je l'ai salie, salie, et je l'ai aimee
Salie, mais ce soir je suis fatigue
Salie, salie, et je l'ai aimee
Salie, mais ce soir je suis fatigue

Elle avait l'air si enjouee
Mais je n'avais pas envie de jouer au manège enchante
Des folles nuits desenchantees
Andora etait si douee qu'il fallait pour m'amadouer
Qu'une petite place à mes cotes dans un meme jardin secret

Seulement salie, salie, desole bebe
Salie, mais ce soir je suis fatigue
Salie, salie, desole bebe
Salie, mais ce soir je suis fatigue

Le soir meme Andora s'endormait sur les mille plumes de mon duvet
Andora ne sait pas parler
Andora ne sait pas pleurer
Mais que fais tu, Andora, que sais-tu faire, Andora
Pour qui vis-tu Andora
D'où viens-tu Andora

Andora l'intimite n'avait rien à envier au monde entier
C'est un joli grain de beaute
Ma petite Venus parfumee

Seulement salie, salie, desole bebe
Salie, mais ce soir je suis fatigue
Salie, salie, desole bebe
Salie, mais ce soir je suis fatigue

Mais ce soir je suis fatigue, je suis fatigue, je suis fatigue...
 Debut 

 Debut 
Cool Jazz 08:39
Fred etait comme un equilibriste,

Un mec pas banal qui aimait les risques
Ses grands yeux noirs brillaient comme des opales,
Son regard reveur avait une lueur fatale
Fred dans la vie n'avait qu'une passion, la trompette,
Et le cool jazz quand Miles attaque, ca lui donne des frissons,
Et des apprehensions
Fred avait longtemps cherche un instrument à vent
Pour faire comme les grands
Un soir très tard il a deniche
Dans un bric-à-brac une trompette à trois sous en cuivre argente

Cool jazz
C'est le cool jazz qui lui donne des frissons
Cool jazz et c'est le cool jazz
Et des apprehensions

Depuis cette nuit Fred devient braque,
Il joue tout le temps à s'en peter les lèvres
ca le rend maboule, il devient patraque,
Il pisse le sang il fait monter la fièvre il cherche un phrase,
Vraiment cool comme Kenny Dorham ou Clifford Brown
Et ca commence à poser un problème
Downtown car Fred partage son appartement avec Rose
Sa compagne du moment, il l'aime bien, il l'aime tendrement
Mais Rose, elle, elle n'aime pas vraiment le cool jazz
C'est le cool jazz
Qui lui donne des frissons
Cool jazz
C'est le cool jazz
Et des apprehensions

Quand Rose tous les soirs rentre du travail,
Qu'elle se sente bien ou qu'elle se sente mal,
Elle entre dans la salle de bains
Et se fait couler un grand bain
Elle les aime très chauds et pleins de mousse,
Et quand elle a bien frotte sa jolie frimousse
Elle sort du bain, elle se sèche et coiffe
Sa longue chevelure rousse
Mais depuis bientot une quinzaine de jours
La salle de bains est fermee à double tour
Fred a besoin de reverberation pour se donner l'illusion
D'un gros son
La pauvre Rose n'en peut plus, elle frappe,
Elle tape, elle cogne et s'emporte,
Elle insulte cette pauvre porte
Qui reste comme morte
Sous ses coups car Fred n'entend plus rien du tout,
Si ce n'est le son cristallin de son instrument
Dans la salle de bains

Cool jazz...

Une nuit Fred a enfin trouve un son pur,
Un son parfait sur la grille de "I'm beginning to see the light"
Il s'est approche du perfect delight
Et c'est ce moment precis que Rose a choisi,
Pleine de furie et d'hysterie,
Pour frapper la porte de toutes ses forces
En hurlant comme une folle "je te hais"

Fred au debut n'a rien entendu, complètement absorbe
Dans son extase, mais au bout d'un moment les cris de rage
L'ont serieusement importune quoi? il y avait entre lui et le jazz,
Lui et Miles, lui et Clifford Brown,
Quelqu'un d'extremement bruyant,
Quelqu'un d'extremement genant
Le sang lui montait à la tete, d'une main il a serre très fort sa trompette,
De l'autre il a ouvert la porte, elle a juste dit "que le diable t'emporte"
Tout s'est passe à toute vitesse, il a frappe, elle s'est ecroulee,
La trompette par terre etait toute tordue et Fred s'est effondre,
Il avait tout perdu,
Toute une semaine il est reste prostre, pendant que Rose se decomposee

Cool jazz
C'est le cool jazz
Le quoi? le cool jazz
Le cool jazz

Puis un jour elle s'est comme reveillee de ce long cauchemar embrume,
Il s'est leve, a ouvert les rideaux, il est sorti, il faisait beau
Chez un ami il a emprunte de l'argent,
S'est achete une trompette au son chaud et brillant
Fred maintenant est un grand trompettiste,
Qui joue toutes les nuits dans des clubs enfumes;
De temps en temps il a l'air un peu triste,
Mais sa tristesse le quitte dès qu'il peut jouer
Du cool jazz
C'est le cool jazz
Qui lui donne des frissons
Cool jazz
C'est le cool jazz
Et des apprehensions
Cool jazz
C'est le cool jazz
Cool jazz
Cool jazz
Cool jazz
 Debut 

 Debut 
Je reve de toi 04:16
Je reve de toi,

Meme le jour
J'entends ta voix,
La voix de l'amour
Suspendue au plafond,
Tu ris aux eclats
Tu es heureuse et au fond
De la pièce il y a tes chats
Si un jour tu meurs, previens moi
Que je t'aime une dernière fois,
Si un jour tu meurs...

Un verre de vin, je me sens bien
J'ai oublie tous nos chagrins
Au petit matin en sortant,
J'ai depense tout mon argent
Pour acheter aux enfants
Un enorme diamant
Je te le cluerai sur le front
Qu'il t'illumine jusqu'au printemps
Au prochain printemps

Si un jour tu m'aimes, dis-le moi
J'apporterai du champagne
Quand je pense à toi j'ai des frissons
Du champagne et des fleurs de toutes les couleurs
 Debut 

 Debut 
Scritch 02:36
Y'a une super nana, du genre qu'on vous envie

S'agissait pas de chomer quand elle entre dans votre lit
Elle restait à la maison, elle s'appelait Laurence
Pour moi c'etait "Ronron" je pouvais plus quitter la France

Elle me surnommait "Scritch"
Je trouvais ca con,
Elle, elle trouvait ca kitsch
Mon nom c'etait Riton

Un jour elle vit Paulo, un collègue de bureau
Il lui sort son zozio, un mec pas règlo
Je l'avais dans le dos pour moi ce fut les bistrots
Pendant que gemissait le Dunlopillo

Elle me surnommait "Scritch"
Je trouvais ca con,
Elle, elle trouvait ca kitsch
Mon nom c'etait Riton

Heureusement Miguel, le chef de bureau
Un gars nickel sanctionna Paulo
Aujourd'hui c'est pas genial heureusement y'a le boulot
J'ai pris mon Gardenal toujours un peu trop

Elle me surnommait "Scritch"
Je trouvais ca con,
Elle, elle trouvait ca kitsch
Mon nom c'etait Riton

Quand je me chimise
Elle sait bien, Ronron,
Faut pas tirer sur la chemise
Paulo ca tourne pas rond
C'est ton dernier trip,
T'as vraiment pas de chance,
Faut que je voie tes tripes
ca va sniffer le rance

Trois balles ont suffi
Paulo au Père-Lachaise
Je me fais plus de souci
Je remets mes charentaises
Je retrouve ma Ronron,
Cette fois-ci pour toujours
Je garde la cle de la maison
Ce sera le grand amour

Elle me surnommait "Scritch"
Je trouvais ca con,
Elle, elle trouvait ca kitsch
Mon nom c'etait Riton

Elle me surnommait "Scritch"
Je trouvais ca con,
Elle, elle trouvait ca kitsch
Mon nom c'etait Riton

Scritch
Con
Kitsch
Mon nom c'etait Riton
 Debut 

 Debut 
Marouchka 05:10
Affale dans l'atmosphère rouge d'un cafe

Plein de visages farouches
Entoure des rires de mes compagnons anonymes
J'attends un autre verre
Le dernier verre

à minuit, Marouchka apparait
Marouchka est maudite
Marouchka m'eblouit
à minuit, Marouchka diabolique
Marouchka me sourit
Et mes amis qui s'alanguissent dans le bruit
Et l'eau de vie
Marouchka

Fascine dans l'atmosphère rouge du cafe
Où plus rien ne bouge
Quand soudain Marouchka et ses amis rassortent dans la nuit
Je les suis, je les perds dans les ruelles sans lumière

à minuit, Marouchka est partie
Marouchka est un reve qui m'eblouit
à minuit, Marouchka c'est etrange
Marouchka n'est pas un ange
Et mes amis qui s'alanguissent dans le bruit
Et l'eau de vie
Marouchka

Marouchka, ma lumière de minuit
Marouchka s'est enfuie dans la nuit
Marouchka, ma lumière de minuit
Marouchka, jamais, jamais je ne t'oublierai
Marouchka, Marouchka, Marouchka, Marouchka.
 Debut 

 Debut 
John la reine des pommes 04:21
Toi tu es au soleil, tu es bienheureux

Moi je suis pale et tout fievreux
Je vocifère et j'attaque
Attention John j'allume le contact

Tu n'as plus rien qui brille dans les yeux
Mais t'as les mains molles et ca me rend nerveux
Non John je ne te tire pas mon chapeau
Je te tirerai plutot une balle dans le dos

John, John, John, je suis la reine des pommes
John, John, John, je suis la reine des pommes

Tu es arrive dans ta Jaguar
L'oeil emu et un peu hagard
Tu avais amene une barrique de cognac
Et quand j'ai bu j'ai pas les idees droites

Tu savais que j'etais le nouveau Balzac
Alors t'es reparti avec tous mes manuscrits
Tu m'as juste laisse un mot avec marque: "Merci!"
Pendant que moi abruti, je cuvais ton cognac

John, John, John, je suis la reine des pommes
John, John, John, je suis la reine des pommes

Grace à moi tu as quelques exemplaires
Moi je n'ai que quelques ardoises bien remplies
Toi tu as toutes les pin-up dans ton lit
Mais John dans ta somptueuse piscine

Tout doucement tu te noies
Comme un reve tu glisses dans l'eau noire
Et moi sournois, je souris
Tes nombreuses femmes peu à peu te ruinent

Ta cocaine trop pure te broie les narines
Et meme si tous les soirs dans ton cognac je m'abime
Je serai bien plus heureux que toi

John, John, John, je suis la reine des pommes
John, John, John, je suis la reine des pommes
 Debut 

 Debut 
Padam Padam 03:02
Paroles: Henri Contet
Cet air qui m'obsède jour et nuit

Cet air n'est pas ne d'aujourd'hui
Il vient d'aussi loin que je viens
Traine par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra fou
Cent fois j'ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupe la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix

Padam... padam... padam...
Il arrive en courant derrière moi
Padam... padam... padam...
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam... padam... padam...
C'est un air qui me montre du doigt

Il dit: "Rappelle-toi tes amours
Rappelle-toi puisque c'est ton tour
Y a pas de raison que tu ne pleures pas
Avec tes souvenirs sur les bras..."
Je revois ceux qui restent
Mes vingt ans font battre tambour
Je vois s'entrebattre des gestes
Toute la comedie des amours
Sur un air qui va toujours

Padam... padam... padam...
Des "je t'aime" de quatorze juillet
Padam... padam... padam...
Des "veux-tu" en voilà par paquets
Padam... padam... padam...
Des "toujours" qu'on achète au rabais
Et tout ca pour tomber juste au coin de la rue
Sur l'air qui m'a reconnue

ecoutez le chahut qu'il me fait
Padam... padam... padam...
Comme si tout mon passe defilait
Padam... padam... padam...
Faut garder du chagrin pour après
La la la la la la cet air qui bat...
Qui bat comme un coeur de bois...
 Debut