Top 10 Index general Disques / ordre alphabetique Aléatoire Chansons -*-

Variete

CLAUDE NOUGARO





Grand angle II (Toulouse)

20 mp3 sur 60,4 Mo : 1h, 5'49''

Type Sortie Acquisition
CD Compile 1990 1990
Armstrong     03:16 
La mutation     02:42 
A bout de souffle (Blue Rondo a la Turk)     03:01 
Chanson pour le macon     02:44 
Bidonville    (Berimbau)   03:14 
A tes seins    (Saint Thomas)   02:03 
L'amour sorcier     03:30 
Homme     04:16 
Sing sing song (Work song)     02:56 
La maitresse   02:43 
Le petit taureau     02:38 
Toulouse     04:23 
Western     04:57 
Je crois     02:21 
Annie couche-toi-la   02:58 
Quatre boules de cuir     02:47 
La cle   02:36 
Berceuse à Pepe   03:30 
La pluie fait des claquettes     03:17 
Paris mai     05:57 


Detail


 Debut 
La mutation 02:42


Je te connaitrai une nuit, petite,
Sous un ciel plein de satellites.
J'aurai des cheveux en queue de cheval,
Tu me prendras dans tes bras cercles de metal.

REFRAIN:
Tu seras l'homme et moi la femme.
Ce sera la mutation.

Tu m'embrasseras longuement, petite,
Sous le ciel plein de satellites.
Tu me diras: "Viens, j'ai envie de toi."
Je te repondrai "Je ne suis pas celui que tu crois."

REFRAIN

Je me degagerai de tes bras, petite,
Sous le ciel plein de satellites.
Je remettrai en place ma queue de cheval
Et le drape de ma tunique virginale.

REFRAIN

Alors, tu me baratineras, quelle joie!
Tu me conteras fleurette, quelle fete!
Tu me feras des declarations passionnees, quel piège!

Je te connaitrai une nuit, petite
Sous un ciel plein de satellites.
J'aurai des cheveux en queue de cheval,
Tu me prendras dans tes bras cercles de metal.

REFRAIN

Et tu arriveras à tes seins, petite,
Sous le ciel plein de satellites.
Tu denoueras ma queue de cheval,
Le drape de ma tunique virginale,
Et tu me feras un enfant, petite,
Sous le ciel plein de satellites.
Et neuf mois après tu m'abandonneras
En me laissant notre fils sur les bras,
Et je dirai à notre fils, petite,
Sous le ciel plein de satellites:
"Mon pauvre enfant, elles nous ont eus,
Mais dans cent mille ans, et s'il le faut un peu plus,
Viendra - patience - notre revanche.
Ce sera la mutation!"
 Debut 

 Debut 
A bout de souffle (Blue Rondo a la Turk) 03:01
Quand j'ai rouvert les yeux

Tout etait sombre dans la chambre
J'entendais quelque part comme une sonnerie
J'ai voulu bouger...
Aie la douleur dans l'epaule droite tout à coup
Me coupa le souffle
Une peur affreuse m'envahit
Et mon corps se couvrit de sueur
Toute ma memoire me revint
Le hold-up, la fuite, les copains
Qui se font descendre...
J'suis blesse, mais je fonce et j'ai l'fric
Je glissai la main sous l'oreiller
La mallette pleine de billets
Etait là, bien sage... deux cents briques !...
Somme toute ca pouvait aller
Mon esprit se mit à cavaler
Sure etait ma planque chez Suzy
Et bientot à nous deux la belle vie
Les palaces, le soleil, la mer bleue, toute la vie...

Une radio s'est mise à deverser
Un air de piano à tout casser
Je connaissais ce truc
C'etait le Blue Rondo à la Turk
Dave Brubeck jouait comme un fou
Aussi vite que moi mettant les bouts
Soudain, la sonnerie du telephone
Mon cœur fit un bond
Je pris le recepteur
"Allo !, c'est Suzy, ca fait deux fois que j'appelle
- Qu'est-ce qu'il y a ?
- Y a un car de flics au coin de la rue
Je restai sans voix, j'etais foutu
- Il faut que tu files, me dit-elle
Descends pas, sauve-toi par les toits"
Bon Dieu d'bon Dieu, bon Dieu d'bon Dieu
Encore les flics, vite le fric
Et puis l'escalier de service
Quatre à quatre
Un vasistas etait ouvert sur les etoiles
Et me revoilà faisant la malle
Parmi les antennes de tele
Ce pognon, je ne l'aurai pas vole
Trente mètres plus bas dans la rue
Du Colisee c'etait la cohue
J'en peux plus, j'en peux plus...

J'ai couru comme dans un reve le long des cheminees
Haletant, la mallette à la main, je vacillais..
Sur un toit s'amorcait un escalier d'incendie
S'enfoncant tout au fond d'une cour
Je descendis jusqu'en bas
Et me voici à trois pas d'une sortie sur la rue
Quelle rue, je ne le savais plus mais tant pis
Je suis sorti et tout de suite je les ai vus
Quatre flics au bout de la rue
Pas de panique, j'ai reconnu le bar du Living, j'y suis entre...

La boite etait pleine comme un œuf
Deux ou trois jazzmen faisaient le bœuf
Je brulais de fièvre, je voyais
Les murs, les bouteilles qui tournaient
Puis quelqu'un m'a saisi par le bras
J'me retournai, Suzy etait là
Toute pale elle me souriait
De nouveau le soleil a brille
Dans un souffle elle m'a dit
Vient j'ai la voiture tout près d'ici
Nous sommes sorti mais devant moi
Un poulet a crie "Ne bouge pas !"
Avec la mallette je l'ai frappe
Alors le coup de feu a claque
Me clouant sur place
Oh Suzy, t'en fait pas
Je te suis on y va
Les palaces, le soleil
Le ciel bleu toute la vie toute la ...
 Debut 

 Debut 
Chanson pour le macon 02:44
- Jacques Audiberti, dites-moi que faire

Pour que le macon chante mes chansons

- Eh bien, mon petit, va-t'en chez mon père
Il te le dira, il etait macon
Dans le vieil Antibes, derrière la mer
Il a sa maison, rue du Saint-Esprit

- Rue du Saint-Esprit, j'y suis alle hier
Votre père est mort, Jacques Audiberti

- Bien sur, mon petit, mais je voulais dire
Chante tes chansons devant sa maison
La pierre a du cœur puisqu'elle fait des murs
Ils ont des oreilles rue du Saint-Esprit

- Jacques Audiberti, je suis enroue
D'avoir trop chante rue du Saint-Esprit

- Alors mon petit, que s'est-il passe ?
Est-ce que ta salade plait à la facade ?
Que t'ont dit les marches quand tu chantais l'air
Et les volets verts se sont-ils ouverts ?
Le vert des volets devint-il du verre
Quand tu as chante rue du Saint-Esprit ?

- Jacques Audiberti, le vert des volets
Est reste de bois, rien ne s'est passe
Mais je reviendrai dans le vieil Antibes
Oui, je reviendrai devant la maison
Chanter pour les marches, chanter pour les murs
Pour le cœur des pierres et pour le macon
Oui, je chanterai rue du Saint-Esprit
Où vous etes ne, Jacques Audiberti
 Debut 

 Debut 
Bidonville 03:14
(Berimbau)
Regarde là, ma ville.

Elle s'appelle Bidon,
Bidon, Bidon, Bidonville.
Vivre là-dedans, c'est coton.
Les filles qui ont la peau douce
La vendent pour manger.
Dans les chambres, l'herbe pousse.
Pour y dormir, faut se pousser.
Les gosses jouent, mais le ballon,
C'est une boite de sardines, Bidon.

Donne-moi ta main, camarade,
Toi qui viens d'un pays
Où les hommes sont beaux.
Donne-moi ta main, camarade.
J'ai cinq doigts, moi aussi.
On peut se croire egaux.

Regarde là, ma ville.
Elle s'appelle Bidon,
Bidon, Bidon, Bidonville.
Me tailler d'ici, à quoi bon ?
Pourquoi veux-tu que je me perde
Dans tes cites ? A quoi ca sert ?
Je verrais toujours de la merde,
Meme dans le bleu de la mer.
Je dormirais sur des millions,
Je reverrais toujours, toujours Bidon.

Donne-moi ta main, camarade,
Toi qui viens d'un pays
Où les hommes sont beaux.
Donne-moi ta main, camarade.
J'ai cinq doigts, moi aussi.
On peut se croire egaux.

Serre-moi la main, camarade.
Je te dis : "Au revoir".
Je te dis : "A bientot".
Bientot, bientot,
On pourra se parler, camarade.
Bientot, bientot,
On pourra s'embrasser, camarade.
Bientot, bientot,
Les oiseaux, les jardins, les cascades.
Bientot, bientot,
Le soleil dansera, camarade.
Bientot, bientot,
Je t'attends, je t'attends, camarade.
 Debut 

 Debut 
A tes seins 02:03
(Saint Thomas)
Il vaut mieux s'adresser au Bon Dieu qu'à ses saints

Je ne dis pas non, mais là n'est pas mon dessein
Je n'en veux qu'à tes seins,
Je ne veux parler qu'à tes seins !

Sur terre un peu partout, retentit le tocsin
Je fais l'escalade vers des sommets plus sains
Je m'elève vers tes seins,
Je ne veux parler qu'à tes seins !

D'un rayonnement aigu invisible aux saints
Il protège leur tendre duvet de poussin
Innocents assassins,
Je ne veux parler qu'à tes seins !

Ce poème maladroit, suspect et succinct
Je l'enfante comme si j'en etais enceint
Depuis Nice où tes seins
Giclaient blancs dans l'eau du bassin
Depuis Nice où tes seins
Giclaient blancs dans l'eau du bassin
 Debut 

 Debut 
L'amour sorcier 03:30
Gai gai gai

Je suis l'amour sorcier
Gai gai gai
Ma tete est oiseau
Gai gai gai
Je suis l'amour sorcier
Gai gai gai
Mon corps est taureau

Gai gai gai
Suis fait moitie moitie
Gai gai gai
D'esprit et de peau
Gai gai gai
La terre c'est mes souliers
Gai gai gai
Le ciel mon chapeau

Gai gai gai
Mesdames et missies
Gai gai gai
Venez mes agneaux
Gai gai gai
Je suis l'amour sorcier
Gai gai gai
J'ai ce qu'il vous faut

Gai gai gai
Pour vous desalterer
Gai gai gai
Me ferait ruisseau
Gai gai gai
Et je m'enflammerai
Gai gai gai
Pour vous tenir chaud

Gai gai gai
Je suis l'amour sorcier
Gai gai gai
Ma tete est oiseau
Gai gai gai
Je suis l'amour sorcier
Gai gai gai
Mon corps est taureau

Venez à moi
Venez par milliers
La terre et le ciel
On va les marier
Mais je vous fais peur
Et vous preferez
Lancez vos sagaies
Lancer vos sagaies

Gai gai gai
J'ai un moral d'acier
Gai gai gai
Je vous guerirai
Gai gai gai
Mesdames et missies
Vous verrez
L'amour c'est pas sorcier
 Debut 

 Debut 
Sing sing song (Work song) 02:56
Quand le jour se lève sur Sing-Sing

On ne s'inquiète pas pour le temps
Qu'il pleuve ou qu'il fasse beau à Sing-Sing
On sortira pas pour autant
Vaut mieux laisser au clou la cle des champs
Ou sinon ca crache des pruneaux
Oh, Sing-Sing, oh, Sing-Sing
Ta chanson, ta chanson colle à la peau

Quand le jour se lève sur Sing-Sing
Par contre on s'inquiète pour le temps
Le temps qui reste à tirer à Sing-Sing
Y a de quoi se faire des cheveux blancs
Il parait que c'est chouette d'avoir vingt ans
Oui mais pas derrière des barreaux
Oh, Sing-Sing, oh, Sing-Sing
Ta chanson, ta chanson dure un peu trop

Quand le jour se lève sur Sing-Sing
Et qu'c'est le dimanche qu'on attend
On va voir l'orchestre de Sing-Sing
Il faut dire qu'il swingue mechamment
L'dernier batteur avait le rythme dans le sang
Sur la chaise il fit trois petits sauts
Oh, Sing-Sing, oh, Sing-Sing
Ta chanson, ta chanson chauffe un peu trop

Et quand la nuit tombe sur Sing-Sing
On r'voit nos amours dans le temps
On s'dit qu'on sortira de Sing-Sing
Quand nos poules n'auront plus de dents
Pensent-elles encore à nous en ce moment
Ou font-elles bruler nos photos
Oh, Sing-Sing, oh, Sing-Sing
Ta chanson, ta chanson a le cœur gros

Ainsi meurt la chanson de Sing-Sing
Jusqu'à demain, evidemment...
 Debut