Top 10 Index general Disques / ordre alphabetique Aléatoire Chansons -*-

Variete

CLAUDE NOUGARO





Grand angle IV (Tu verras)

18 mp3 sur 64,4 Mo : 1h, 10'07''

Type Sortie Acquisition
CD Compile 1990 1990
Bresilien (viramundo)     02:19 
Le chant du desert   03:53 
Ile de Re     04:52 
Gloria   04:36 
Yapad papa     02:20 
Mademoiselle Jenencroispasmesyeux     02:47 
Le K du Q   04:01 
Pablo   04:11 
Jalousie   06:10 
Tu verras (o que sera)     03:15 
Nobody knows     03:24 
Comme une Piaf (Beauty and the Beast)     03:48 
Autour de minuit ('round midnight)     03:16 
Quand Freddy est parti     04:29 
La danse   04:13 
L'aspirateur     05:46 
La chanson qu'on     02:27 
Mon disque d'ete (for Lena and Lennie)     04:20 


Detail


 Debut 
Bresilien (viramundo) 02:19
Bresilien mon frère d'armes

Sur le parcours du cœur battant
Toi qui ris avec tes larmes
O toi qui pleures avec tes dents
Viens visiter l'occident
Ici les chanteurs de charme
Sont morts depuis bien longtemps
Bresilien mon frère d'armes
Sur le parcours du cœur battant
Toi qui ris avec tes larmes
Emperlant de dents tes cils
Debarque avec ton Bresil

Bresilien l'amour est rude
Voici l'herbe enlève les grains
Tu vas nous jouer l'etude
La douce etude du chagrin
Tu vas nous toucher un brin
Ta guitare plenitude
Libère-nous de nos freins
Bresilien l'amour est rude
Voici l'herbe enlève les grains
Ta guitare plenitude
Caresse-lui le nombril
Debarque avec ton Bresil

Bresilien la nuit est belle
Sous son grand loup de carnaval
Ta musique me ficelle
Tel un cordon ombilical
A son ventre de cristal
Dont le pistil n'etincelle
Que pour mon bonheur buccal
Bresilien la nuit est belle
Sous son grand loup de carnaval
Ta musique me ficelle
Comme un fils à son Bresil
Debarque avec ton Bresil
Debarque avec ton Bresil
 Debut 

 Debut 
Ile de Re 04:52
Dans l'ile de Re

Ma belle adoree
Je t'emmènerai
Bientot
Au mois le plus tendre
Le mois de septembre
Où l'on peut s'etendre
Bien seuls
Regardant la plaque
Des flots et les flaques
Que les soirees laquent
D'argent
Regardant les teintes
Allumees, eteintes
D'une toile peinte
Par un genie clair

Dans l'ile de Re
Ma belle adoree
Je t'emmènerai
Tout beau
Remontant l'aorte
D'une route accorte
Nous irons aux Portes
Au bout
Mes parents y vivent
Tout près de la rive
Brodee de salives
Nacrees
Là, la fleur marine
Par les deux narines
Grise la poitrine
D'un encens sucre

Sur le tapis mousse
De la plage rousse
Soudain je te pousse
Alors
Voici le celèbre
Cliche de vertèbres
De bras et de lèvres
Roulant
Sur le drap de sable
Que l'eau imbuvable
Lessive inlassable
Nettoie
Effacant l'empreinte
Pourtant sacro-sainte
De la longue etreinte
De nos cœurs en croix

Quand la lune brule
L'ilot majuscule
Dont tintinnabulent
Les ports
Sur les pierres vieilles
Je nous appareille
De phrases vermeilles
Partons
Nous jetterons l'ancre
Dans le flacon d'encre
D'une nuit qu'echancre
Là-bas
Le phare sirène
Du cap des Baleines
Tournant la rengaine
D'amour d'au-delà

Dans l'ile de Re
Ma belle adoree
Je t'emmènerai
Demain
Ta main dans la mienne
Come rain or come shine
Comme reine ou comme chaine
Je t'aime
Rois mages en cohorte
Barbe-Bleue des Portes
L'ocean t'apporte
La cle
La cle du mystère
A toi, ma Miss Terre
Que tu sauras taire
Dans l'ile de Re
 Debut 

 Debut 
Le K du Q 04:01
Dans l'ame, j'ai un grain de folie

Tu as un grain de beaute sur la fesse
De ces deux petits grains dans ce grand lit
Lequel va germer, dis-moi o ma princesse?

Est-ce mon grain de fou
Mon grain de feu
Ou est-ce ton grain de peau
Ton petit grain de poudre
Et dis-moi si nos deux grains reunis
ca mettait le feu aux poudres?

Dans l'alphabet du corps, le Q est la consonne
Qui m'occupe toujours particulièrement
Et meme si tu te paies des yeux de diamant
Mes yeux lachent tes yeux pour lecher ta consonne
Cent mille fois d'accord, un chien, je suis un chien
Ma patte se raidit et je bave à la une
Devant l'astre joufflu ensorcele de lune
Ce papillon gonfle qui troue toutes mes nuits

Dans l'ame, j'ai un grain de folie
Tu as un grain de beaute sur la fesse
De ces deux petits grains dans ce grand lit
Lequel va germer, o ma princesse?

Dans l'alphabet du corps, ton Q est un Y
Un fabuleux Y frotte de soleil nègre
Ma mecque, mon coffre-fort à moi, pauvre mec
Quand ta chute de reins coule sur mes yeux maigres
Zabou zabou zabou zabou baka tombe
Je te parle crument, foin de delicatesse
Mon beau feu d'artifice, mon beau fou d'artifesse
Trou de balle de tennis, ma raquette est tombee

Dans l'ame, j'ai un grain de beaute
Tu as un grain de folie sur la fesse
De ces deux petits grains, ces grains de ble,
Lequel va germer, o ma princesse?
 Debut 

 Debut 
Tu verras (o que sera) 03:15
Ah, tu verras, tu verras

Tout recommencera, tu verras, tu verras
L'amour c'est fait pour ca, tu verras, tu verras
Je ferai plus le con, j'apprendrai ma lecon
Sur le bout de tes doigts, tu verras, tu verras
Tu l'auras, ta maison avec des tuiles bleues
Des croisees d'hortensias, des palmiers plein les cieux
Des hivers crepitants, près du chat angora
Et je m'endormirai, tu verras, tu verras
Le devoir accompli, couche tout contre toi
Avec dans mes greniers, mes caves et mes toits
Tous les reves du monde

Ah, tu verras, tu verras
Tout recommencera, tu verras, tu verras
La vie, c'est fait pour ca, tu verras, tu verras
Tu verras mon stylo emplume de soleil
Neiger sur le papier l'archange du reveil
Je me reveillerai, tu verras, tu verras
Tout raye de soleil, ah, le joli forcat!
Et j'irai reveiller le bonheur dans ses draps
Je crèv'rai son sommeil, tu verras, tu verras
Je crèv'rai le sommier, tu verras, tu verras
En t'inventant l'amour dans le cœur de mes bras
Jusqu'au matin du monde

Ah, tu verras, tu verras
Tout recommencera, tu verras, tu verras
Le diable est fait pour ca, tu verras, tu verras
Je ferai le voyou, tu verras, tu verras
Je boirai comme un trou et qui vivra mourra
Tu me ramasseras dans tes yeux de rosee
Et je t'insulterai dans du verre brise
Je serai fou furieux, tu verras, tu verras
Contre toi, contre tous, et surtout contre moi
La porte de mon cœur grondera, sautera
Car la poudre et la foudre, c'est fait pour que les rats
Envahissent le monde

Ah, tu verras, tu verras
Tout recommencera, tu verras, tu verras
Mozart est fait pour ca, tu verras, entendras
Tu verras notre enfant etoile de sueur
S'endormir gentiment à l'ombre de ses sœurs
Et revenir vers nous scintillant de vigueur
Tu verras mon ami dans les os de mes bras
Craquer du fin bonheur de se sentir aide
Tu me verras, cherie, allumer des clartes
Et tu verras tous ceux qu'on croyait decedes
Reprendre souffle et vie dans la chair de ma voix
Jusqu'à la fin des mondes

Ah, tu verras, tu verras
 Debut 

 Debut 
Nobody knows 03:24
Nobody knows the trouble I've seen

Nobody knows but Jesus
Nobody knows the trouble I've seen
Toujours il chantait ca

Paupières mi-closes, tout seul, en sourdine
Nobody knows but Jesus
Cherchant une cause humaine ou divine
Il chantait toujours ca

Je cherche un ciel, j'ai mal aux saints
Oh yes my Lord
Disait-il mi-figue, mi-raisin
Oh yes my Lord
En attendant je m'fais des ailes
Oh yes my Lord
Aux paradis artificiels
Oh yes my Lord

Nobody knows the trouble I've seen
Dans son nuage comme un Zeus
Cherchant une cause humaine ou divine
Il chantait toujours ca

Hier il est mort, ras-le-bol ou nevrose
D'une overdose assassine
Il souriait les paupières bien closes
Les mains sur sa poitrine

Glory Alleluia
 Debut 

 Debut 
Comme une Piaf (Beauty and the Beast) 03:48
Comme une Piaf au masculin

J'voudrais pouvoir chanter le bottin
Et vous r'muer les intestins
Comme une Piaf au masculin

Avec dans ma voix un seul mot
Comme un bec fleuri de rameaux
J'voudrais vous guerir de vos maux
Qu'enfin
Vous vous sentiez bons et beaux
Et bien
Ce s'rait là le vrai but atteint
Et mon seul butin

Sur ce plateau presque olympien
Avec mes pieds de sarrasin
J'voudrais fouler comme un raisin
Vos cœurs
Qu'en ruisselle un joli vin
Divin
A faire chanter vos lendemains
Jusqu'au matin au moins

Alors j'pourrais tirer l'rideau
Sans honte vous tourner le dos
J'vous aurais tous eus dans la peau
Sans chagrin
J'irais prendre le repos
Des saints
J'irais rejoindre ton satin
N'est-ce pas Piaf enfin
 Debut 

 Debut 
Autour de minuit ('round midnight) 03:16
Aux rendez-vous d'amour

Tout mon temps t'appartient et pour toujours
Aux rendez-vous d'amis
A n'importe quelle heure je suis admis
Aux rendez-vous d'affaires
Quand l'argent est urgent, je croise le fer
Il est un rendez-vous pourtant
Où j'aime aller isolement

Autour de minuit, je donne parfois rancard
A ma bonne etoile, la plus belle des stars
Elle est en retard, bien sur
Cette etoile au baiser d'azur
Elle est en retard, bien sur, du fond de ses nuits
Mais je l'attends quand meme du fond de mon puits
Je l'attends comme une maman
Dans le noir du firmament

Je l'attends sous un vieux bec de gaz
Vu de loin, j'peux paraitre un peu nase
Mais ne t'inquiète pas, passant
Si tu me croises au tournant
Je ne guette comme un gosse
Qu'un clin d'œil du cosmos

Autour de mes nuits, allez luis, je t'attends
O toi ma bonne etoile, allez, va, descends
Dans tes bras d'annees-lumière
Je veux tomber en poussière
Poussière d'etoile autour d'minuit
 Debut 

 Debut 
La danse 04:13
Petits chats, petits rats avec nos freles os

Nous allions à l'ecole de danse
A la barre de chene se pliaient les roseaux
De nos corps amoureux de cadences
La danse est une cage où l'on apprend l'oiseau
Nous allions à l'ecole de danse

Face à la grande glace, petits canards patauds
Nous vivions pour le bonheur insigne
De voir nos blancs tutus refletes par les eaux
Du lac noir où meurt La Mort du Cygne
La danse est une etoile, qu'elle est loin, qu'elle est haut
Sur les pointes on lui faisait des signes

Dans un coin du studio, le piano convolait
Hardiment vers des prouesses russes
Et le plancher des vaches de son mieux decollait
Sous nos pieds ivres de sauts de puce
La danse est une bete, la sueur est son lait
Le desir, sa coutume et ses us

Alors, chacun les bras en cœur, corps à couteaux tires
Se tendait vers la ligne supreme
Vers les extremites d'un ciel, d'un soleil delivre
De la nuit et de ses theorèmes
La danse est un espace où les ronds sont carres
Où le temps, o miracle, nous aime

Sur des rythmes d'Astaire, des tambours bresiliens
Elle danse, la Danse, elle danse
Pas par pas, bond par bond, elle brise les liens
De nos poids epris de transcendance
Paysanne est la danse, le cosmos est son grain
En sabots de satin, le balance

Petits chats, petits rats avec nos freles os
Nous allions à l'ecole de danse
A la barre de chene se pliaient les roseaux
De nos corps amoureux de cadences
La danse est une cage où l'on apprend l'oiseau
Nous allions à l'ecole de danse
 Debut