Top 10 Index general Disques / ordre alphabetique Aléatoire Chansons -*-

Variete

PATRICIA KAAS





Je te dis vous

15 mp3 sur 61,5 Mo : 1h, 6'56''

Type Sortie Acquisition
CD 06/04/1993 17/11/1993
Y'avait tant d'etoiles   01:54 
Hotel Normandy   05:34 
Je retiens mon souffle   04:37 
Ceux qui n'ont rien   05:16 
Il me dit que je suis belle   05:21 
Space in my heart   04:51 
La liberte   04:04 
Fatiguee d'attendre   04:31 
Jojo   03:20 
Je te dis vous   03:43 
Reste sur moi   04:34 
Gane und gar   04:47 
Out of the rain   04:34 
It's a man's World James Brown   05:45 
Entrer dans la lumière   04:05 


Detail


 Debut 
Y'avait tant d'etoiles 01:54
...Y'avait tant d'etoiles

Comme si, la nuit
Avait des milliers
De taches de rousseur
Ces petits grains de beaute, charmeurs
Attires quelques heures
Vers l'au-delà
La melancolie
De ces autres nuits
A dormir sans toi
A rever parfois...
 Debut 

 Debut 
Hotel Normandy 05:34
Y'aura des bateaux sur la mer

Du sable dans nos pull-over
Y'aura le vent, le vent d'automne
Y'aura le temps, le temps qui sonne

Y'aura des enfants sur la plage
Du soleil lourd d'avant l'orage
On aura tout ce temps passe
Et un vieux chien à caresser

Il restera de nos amours
Une chambre mauve au petit jour
Et des mots que tu m'avais dits
Hotel Normandy
Il restera de notre histoire
Des guitares rock, un piano noir
Le fantome de David Bowie
Hotel Normandy

J'aurai une ancienne limousine
Des disques d'or dans mes vitrines
On ira toujours faire un tour
Sur la jetee, au petit jour

Les vagues auront garde ce charme
Qui nous mettaient du vague à l'ame
Y'aura l'ennui des grandes personnes
Et puis le temps, le temps qui sonne

Il restera de nos amours
Une chambre mauve au petit jour
Et des mots que tu m'avais dits
Hotel Normandy
Il restera de notre histoire
Des guitares rock, un piano noir
Le fantome de David Bowie
Hotel Normandy

Il restera de nos amours
Une chambre mauve au petit jour
Et des mots que tu m'avais dits
Hotel Normandy
Il restera de notre histoire
Des guitares rock, un piano noir
Le fantome de David Bowie
Hotel Normandy

Il restera de nos amours
Une chambre mauve au petit jour
Et des mots que tu m'avais dits
Hotel Normandy
Il restera de notre histoire
Des guitares rock, un piano noir
Le fantome de David Bowie
Hotel Normandy
 Debut 

 Debut 
Je retiens mon souffle 04:37
Je ne suis qu'une demoiselle sans balancoire

Les yeux au ciel, je regarde filer les stars
Depuis nous deux, je n'ecoute plus Mozart
A mon seul regret tu peux me croire

L'amour, l'amitie, ca n'a rien à voir
Faudra un jour rattraper ce retard
Ce soir j'aimerais bien la refaire l'histoire
J'ai une envie claire de te revoir

J'ai couru pour venir me jeter contre toi
Je retiens mon souffle, Ah...Ah...
J'ai couru pour venir, j'ai couru, me voilà,
Je reprends mon souffle, Ah...Ah...

Le temps qui passe a des reflets bizarres
Comme un glacon dans la Marie Brizard
J'ai l'impression qu'on m'a vole ma part
J'ai une envie folle de te revoir

J'ai couru pour venir me jeter contre toi
Je retiens mon souffle, Ah...Ah...
J'ai couru pour venir, j'ai couru, me voilà,
Je reprends mon souffle, Ah...Ah...

Il doit bien exister ce monde à part
Pour les comme nous, les amis qui s'egarent
J'etais ton petit diamant, ta perle rare
Dis, je brille encore dans ta memoire
 Debut 

 Debut 
Ceux qui n'ont rien 05:16
Quand t'as laisse de ta jeunesse

Derrière les barreaux d'une prison
Parce que t'avais eu de la tendresse
Pour une bagnole ou un blouson

Quand t'as laisse passer ta chance
Ou qu'elle ne t'a pas reconnue
Tu te retrouves en etat d'urgence
Au bureau des objets perdus

Moi qui connais le gris
Des couleurs de la nuit

Laissez-moi chanter
Pour ceux qui n'ont rien
Laissez-moi penser
Qu'y a toujours quelqu'un
Qui cherche à donner
Quelque chose de bien
Qui cherche à couper
Les cartes du destin

Quand t'as regarde passer ta vie
Avec l'impression d'etre en faute
Tu te demandes pas si t'as envie
De vouloir etre quelqu'un d'autre

Quand t'as regarde toutes ces vitrines
Avec tes mains derrières ton dos
Meme si demain t'es James Dean
T'auras l'impression d'etre zero

Moi qui connais le bleu
Des matins malheureux

Laissez-moi chanter
Pour ceux qui n'ont rien
Laissez-moi penser
Qu'y a toujours quelqu'un
Qui cherche à donner
Quelque chose de bien
Qui cherche à couper
Les cartes du destin
Laissez-moi chanter

Laissez-moi chanter
Pour ceux qui n'ont rien
Laissez-moi penser
Qu'y a toujours quelqu'un
Qui cherche à donner
Quelque chose de bien
Qui cherche à couper
Les cartes du destin
Laissez-moi chanter
Pour ceux qui n'ont rien
Laissez-moi penser
Qu'y a toujours quelqu'un
Qui cherche à donner
Quelque chose de bien
Qui cherche à couper
Les cartes du destin
Laissez-moi chanter
 Debut 

 Debut 
Il me dit que je suis belle 05:21
Et quand le temps se lasse

De n'etre que tue
Plus une seconde passe,
Dans les vies d'uniformite
Quand de peine en mefiance,
De larmes en plus jamais
Puis de depit en defiance
On apprend à se resigner
Viennent les heures sombres
Ou tout peut enfin s'allumer
Ou quand les vies ne sont plus qu'ombres
Restent nos reves à inventer

Il me dit que je suis belle
Et qu'il n'attendait que moi
Il me dit que je suis belle
Juste faite pour ses bras
Il parle comme on caresse
De mots qui n'existent pas
De toujours et de tendresse
Et je n'entends que sa voix

eviter les regards, prendre cet air absent
Celui qu'ont les gens sur les boulevards
Cet air qui les rend transparents
Apprendre à tourner les yeux
Devant les gens qui s'aiment
eviter tous ceux qui marchent à deux
Ceux qui s'embrassent à perdre haleine
Y a-t-il un soir, un moment
Ou l'on se dit c'est plus pour moi
Tous les mots doux, les coups de sang,
Mais dans mes reves, j'y ai droit

Il me dit que je suis belle
Et qu'il n'attendait que moi
Il me dit que je suis belle
Juste faite pour ses bras
Des mensonges et des betises
Qu'un enfant ne croirait pas
Mais les nuits sont mes eglises
Et dans mes reves j'y crois

Il me dit que je suis belle...
Je le vois courir vers moi
Ses mains me frolent et m'entrainent
C'est beau comme au cinema
Plus de trahison, de peines
Mon scenario n'en veut pas
Il me dit que je suis reine
Et pauvre de moi, j'y crois
Hmm, pauvre de moi, j'y crois
 Debut 

 Debut 
La liberte 04:04
Sur une guitare, sur un violon

Qu'il soit trop tard, qu'il soit trop long
Sur un boulevard ou sous un pont
Le sans-logis fait sa chanson

Sur une guitare sur un violon
Sur un tam-tam du Gabon
Sur une batterie à l'occasion
Le sans-patrie fait sa chanson

Si la verite sort de la bouche du metro
Si le monde entier dit qu'on a tort d'aimer trop
Quand l'hiver est rude et qu'on cri "chaud les marrons"
Le sans-abri fait sa chanson

La liberte
C'est pas la porte à cote
La liberte
C'est le bout du monde

Sur une guitare, sur un violon
Sur des gamelles et des bidons
A tout hasard sous les balcons
Le sans-papiers fait sa chanson

Sur une guitare, sur un violon
Sur un air de Duke Ellington
A bout de souffle, à bout de son
Le sans-le-sou fait sa chanson

Si la verite sort de la bouche du metro
Si le monde entier dit qu'on a tort d'aimer trop
Quand l'hiver est rude et qu'on crie "chaud les marrons"
Le sans-culotte fait sa chanson

La liberte
C'est pas la porte à cote
La liberte
C'est le bout du monde

La liberte
C'est pas la porte à cote
La liberte
C'est le bout du monde

La liberte
C'est pas la porte à cote
La liberte
C'est le bout du monde
 Debut 

 Debut 
Fatiguee d'attendre 04:31
Oh, oh...

Fatiguee d'attendre
De toi des mots tendres
Que tu ne diras pas
Toi qui ne penses qu'à toi

Amour impossible
Quoi de plus terrible
De perdre ou te suivre
Te rever, ou vivre

J'ai tout essaye pourtant
Toutes les armes des femmes
J'ai meme verse une larme, seulement
Ai-je aime nos silences
Ou ta belle indifference, finalement

Je ne sais plus quoi faire
Moi qui d'ordinaire
Mesurais mon courage
Aux violences des orages

Il me faut faire le deuil
De toi de mon orgueil
Moi j'etais prete à tout
Sauf me pendre à ton cou

J'aurais ete avec toi
Jusqu'en Alaska
Qu'importe si je ne supporte pas le froid
J'ai trouve la chaleur
Près du feu des projecteurs
Loin de toi

Amour impossible
Quoi de plus terrible
De perdre ou te suivre
Te rever, ou vivre
Je ne veux plus attendre
Je ne veux plus apprendre
Comment briser la glace
Quand ton reflet s'efface
Je ne vais pas t'aimer sans mot dire
Je vais pas te maudire
Oublier ton visage et ta voix
Tu sais pour etre femme
On peut bien briser son ame
Plusieurs fois

Amour impossible
Quoi de plus terrible
De perdre ou te suivre
Te rever, ou vivre
Je ne veux plus attendre
Je ne veux plus apprendre
Comment briser la glace
Quand ton reflet s'efface
Je ne vais pas t'aimer sans mot dire
Je vais pas te maudire
Oublier ton visage et ta voix
Tu sais pour etre femme
On peut bien briser son ame
Plusieurs fois
 Debut 

 Debut 
Jojo 03:20
On a tous des mots d'amour

Caches au fond de soi
Un quai de gare à Cherbourg
Où l'autre ne viendra pas

On a tous laisse des larmes
Dans un hotel du Nord
Pour un homme ou une femme
Qui s'appelait encore

Si tu savais comme je sais que tu l'oublieras jamais
Tu t'en fous de ce que je te dis, je sais, je sais

Arrete de boire Jojo
Tu vas finir barjo
Pour trois fois moins que rien
On est toutes des putains
Arrete de boire ivrogne
L'Alsace et la Bourgogne
Je vais te dire ce que t'es ce soir
T'es le roi des comptoirs

Y'a des moments tu me fais honte
A te regarder
 Debut 

 Debut 
Je te dis vous 03:43
Vous viviez comme un prince je chantais pour trois sous

Dan un bal de province et je revais de vous
A la fin du polar, quand vous ne mouriez pas
Comme je l'enviais la dame qui souriait dans vos bras

Je vous aurais aime avant de vous connaitre
Mais vous aurais connu avant de disparaitre
Je ne suis pas peu fière, mais je tiens à en rire
Entre toi et le poster j'ai du mal à choisir

Et je te dis vous
M'avez eblouie
Moi qui n'etais rien
Vous qui aviez tout
Vous m'avez dit tu
Es belle, toute en noir
Quand vous etes venu
M'ecouter un soir

C'etait au mois de mai, je m'en souviendrai toujours
J'etais morte d'angoisse, vous sachant la dans l'ombre
Puis sont venus vos fleurs et l'espoir d'un amour
Vous le grand, moi la petite, soyez la si je tombe

La gloire est si fragile mais bien moins que mon coeur
On dit qu'elle est le deuil eclatant du bonheur
A la fin du polar, si vous deviez mourir
J'essaierais c'est promis de garder le sourire

Et je te dis vous
M'avez eblouie
Moi qui n'etais rien
Vous qui saviez tout
Vous m'avez dit tu
Es belle, toute en noir
Quand vous etes venu
M'ecouter un soir

Et je te dis vous
M'avez eblouie
Moi qui n'etais rien
Vous qui saviez tout
Vous m'avez dit tu
Es belle, toute en noir
J'etais si emue
Sous votre regard
Quand vous etes venu
M'ecouter un soir
 Debut 

 Debut 
Reste sur moi 04:34
Relax tellement relax

etendu detendu
Pas de telephone ou fax
Pas de malentendu
Sur le dessus du lit
Je suis à ta merci
Et s'il est trop petit
Glissons sur le tapis

Pepère tellement pepère
Pas presse d'arriver
Se laisser la rivière
Gentiment deborder
Nager c'est magnifique
Meme s'il y a que l'ocean
Qui reste pacifique
Et pas pour très longtemps

Reste sur moi
Que je respire avec toi
Reste sur moi
Que je respire avec joie

Tranquille tellement tranquille
Enchaine dechaine
Fondu au noir des villes
Ou au blanc des annees
Le souvenirs-parfums
Jamais ne s'evaporent
Nos transports en commun
Sont de plus en plus forts

Peinard tellement peinard
Que c'est facile à dire
Que c'est joli à voir
Parler et puis palir
On aimerait que ca dure
Ce petit val qui mousse
Comme un coin de verdure
Comme une chanson douce

Couche tellement couche
Si l'on prenait la pose
Pour la posterite
Viens qu'on se superpose
Rester très loin du reste
N'avoir aucune idee
Ce qui compte, c'est le geste
Auguste de s'aimer

Bateau tellement bateau
Mais tellement cool
Nos draps sont nos drapeaux
On est bien dans notre peau
J'ai pas de parapluie
Pour le temps qui s'ecoule
Enfants du paradis
Emportes par la houle

REFRAIN
 Debut 

 Debut 
It's a man's World James Brown 05:45
This is a man's world, this is a man's world

But it wouldn't be nothing, nothing without a woman or a girl

man made the cars to take us over the road
Man made the trains to carry heavy loads
Man made electric light to take us out of the dark
Man made a boat for the water just like Noah made the ark

This is a man's world,
But it wouldn't be nothing, nothing without a woman or a girl

Man thinks about a little baby girls and a little baby boys
Man makes then happy 'cause man makes them toys
And after man has made everything, everything he can
You know that man makes money to buy from other man

This is a man's world,
But it wouldn't be nothing, nothing without a woman or a girl

This is a man's, man's world,
But it wouldn't be nothing, nothing without a woman or a girl

He's lost in the world of man
He's lost in bitterness

This is a man's, man's, man's world,
But it wouldn't be nothing, nothing without a woman or a girl

This is a man's world,
But it wouldn't be nothing, nothing without a woman or a girl

This is a man's world, this is a man's world,
This is a man's world, a man's world,
This is a man's world...
 Debut 

 Debut 
Entrer dans la lumière 04:05
Entrer dans la lumière

Comme un insecte fou
Respirer la poussière
Vous venir a genoux
Redecouvrir ma voix
En etre encore capable
Devenir quelquefois
Un reve insaisissable
Toucher des musiciens
Sourire à des visages
A quatre heures du matin
N'etre plus qu'une image
etre là de passage
Sans avoir rendez-vous
Avoir tous les courages
De me donner à vous
Et vous laisser venir
Comme un amant magique
Et vous ensevelir
Sous mon cri de musique

Entrer dans la lumière
Comme un insecte fou
Respirer la poussière
Vous venir a genoux
 Debut