Mon parcours musical en 50 (10) étapes




1Claude FrancoisClaude François Offert par mes parents pour mes 12 ans. Le premier disque que j'ai choisi.
2Yves MontandLa bicyclette Il a préparé dans mon coeur l'arrivée de Claude Nougaro.
3Maurice AndreConcertos de trompette Offert par ma marraine Christiane. Une belle introduction aux vrais classiques, j'aurais aussi pu mettre les neuf symphonies de Beethoven, un coffret longtemps "emprunté" à mes parents.
4Jean-Michel JarreOxygene Papa l'utilisait pour sonoriser des Super 8 sur les fleurs et les Vosges. Ecouté jusqu'à l'usure dans ma chambre avec les copains.
5.1Claude NougaroNew morning Impressionné par "Prométhée" lors d'une émission télé, le reste a suivi naturellement.
6.2The BeatlesAbbey road Combien d'écoutes en jouant au ping-pong avec les copains dans la cave ... Christophe, Francis, Laurent ...
7Pink FloydWish you were here K7 piquée à ma sœur Anne, l'autre face ..
8.3GenesisWind & wuthering ... de la K7, un duo gagnant, merci Anne. Pink Floyd et Genesis, avec plus tard Marillion (grandement influencé par ces deux groupes), constituent mon top 3.
9.4Pink FloydThe Wall La claque lors de sa découverte, avec mon meilleur ami, Christophe, et la définition de double album conceptuel. J'ai depuis plus de 20 versions de cet album, décliné dans de multiples genres musicaux.
10Leonard BernsteinWest Side story Mon parrain Jean-Daniel m'avait invité à voir la comédie musicale au Châtelet, première fois que je mettais une cravatte. Les mélodies de Bernstein on hanté ma seconde et continuent à accompagner mes grands et petits moments.
11.5Sidney BechetBlues in the air Piqué à mes parents (un "emprunt" encore chez moi), découverte de la date de naissance de Sidney, un 14 mai (il est décédé un 14 mai également). Et puis le Jazz ...
12The Alan Parsons ProjectTales of mystery and imagination (E.A.P) Encore ma sœur Anne, un cadeau cette fois-ci, et une double découverte, APP et Poe.
13Jethro TullBursting out Toujours ma sœur, écouté Minstrel dans son studio, le live a vite suivi chez moi.
14SupertrampParis Crime of the Century avait usé mes oreilles (je le connais encore presque par cœur), mais c'est ce Live que j'ai acheté en premier, dans la foulée des "Out" de Jethro-Tull (Bursting) et de Genesis (Seconds). On s'était partagés les achats des vinyles de Supertramp avec mon copain Philippe (idem pour APP) et on se les prêtait pour enregister nos K7.
A noter que je les ai loupés de peu au parc de Sceaux où j'ai repassé mon bac après mon premier echec, on trouvait encore quelques traces lors des scéances de footing dans le parc pendant les heures de sport.
15John WilliamsStar Wars: The Empire Strikes Back François-Régis m'a fait découvrir Star Wars en 1978 (un an après sa sortie, dans le cinéma d'Erstein tenu par Antoine, un ami de mes parents), Star Wars m'a fait découvrir John Williams, en particulier "The Battle in the Snow", un morceau qui m'a fait comprendre l'apport de la musique dans le cinéma, je ne regarde plus les films de la même façon depuis, et pas seulement les Star Wars. A noter que Georges Lucas est né un 14 mai. Merci Régis.
16StyxParadise Theatre Offert par mon ami Christophe. Un vinyle gravé au laser et un concept (encore un) illustré à merveille sur les deux faces de la pochette.
17The WhoTommy Encore un double-album conceptuel, également décliné en de multiples adaptations, et "Sally Simpson" m'a fait craquer. Christophe lui préfère Who's Next. L'anecdote "Té Ho" me ramène à Nicolas (scouts) - salut l'ami.
18.6Blue Oyster CultSecret Treaties C'est Francis (les parties de ping-pong dans la cave en écoutant Abbey Road), qui m'a fait découvrir ce groupe et ses mystères, le symbole de Chronos (ou Saturne 🪐, ma planètre préféré 😉 ), l'anagrame Cully Stout Beer et les textes orientés SF et fantastique...
19The DoorsMorrison hotel Une reprise de "Roadhouse Blues" sur un live de BÖC, découverte dans la foulée des Doors, même si Christophe m'en avait parlé bien souvent. Le premier disque que je me suis racheté en CD (quoique j'hésite avec le Radio K.A.O.S. de Waters pour cette primeur)
20The CureBoys Don't Cry Francis, toujours, découverts grâce à lui avant qu'ils ne deviennent des stars en France.
21The Jimi Hendrix ExperienceElectric Ladyland J'aurais pu mettre Led Zep', mais je n'ai que 50 lignes.
22Van HalenVan Halen Découverte que je dois à mon frère Nicolas, sans oublier tout le temps passé dans sa chambre à squatter sa chaîne Hi-Fi pour écouter (et copier sur K7) mes vinyles, merci frérot.
23The WallThe Wall (movie) Le bac, l'échec (je l'ai vu au cinéma l'après-midi de ma dernière épreuve écrite, le jour même, j'ai également acheté The Fugitve de Tony Banks 😉 ), et la claque (bis) au cinéma.
24.7The Dream SyndicateThe days of wine and roses Ma découverte, donc mon chouchou, grâce à la revue Best et la référence aux Doors.
25.8Charlelie CouturePoèmes rock Je connaissais, mais c'est ma cousine Magali qui m'a converti, merci cousine. Elle m'a emmené voir (et écouter) le petit frère, Tom Novembre, en concert pas très loin de chez elle.
26Dire StraitsBrothers in arms Toujours Magali, mais aussi l'air du temps. J'ai découvert la qualité de l'écoute Cabasse chez un copain de classe avec ce disque, premier CD que j'écoutais (jamais eu les moyens de me payer des enceintes Cabasse cependant).
27RenaudUn Olympia pour moi tout seul Influencé par mon cousin Jean (et surtout sa sœur Dorothée), avec qui je suis allé le voir en inauguration du Zénith de Paris (en lieu et place d'un concert de BÖC le même soir). Je l'ai revu en support de "tonton" Mitterand en 1988 sur le lieu de ce qui allait devenir le Zénith de Strasbourg 20 ans plus tard.
28Johnny Clegg & SavukaThird World Child Un de mes héros des 80's, découvert suite à un reportage du chanteur Renaud. A rapprocher du "Biko" de Peter Gabriel et Graceland de Paul Simon. Mise en lumière de l'Apartheid et de la double-peine de ses artistes avec le boycott.
29.9MarillionMisplaced childhood LA découverte, pour mes 21 ans, grâce à Christophe, Marillion reste mon groupe préféré, toutes périodes confondues, et celui que j'écoute le plus régulièrement, toujours avec émotion.
30StingBring on the night Mon copain François-Régis m'a encouragé, bien que je n'aimais pas trop Police à l'époque, ce live, qui mérite bien son qualificatif tellement il est vivant et énergique, a fait le reste.
31TOTOIsolation Christophe (encore lui) m'avait parlé quelques années avant avec enthousiasme de l'album Hydra, ce n'est qu'avec Isolation et son titre "Stranger in town" (sans oublier le clip , on est dans les 80's) que j'ai vraiment commencé à apprécier TOTO.
32PrinceSign "0" the times Encore François-Régis, je serais peut-être passé à côté de Rogers Nelson sans lui, merci.
33John ColtraneGiants steps Découvert grâce à la chanson du Dream Syndicate: "John Coltrane Stereo Blues". Un géant.
34.10Eddy MitchellIci Londres Ma tante Christine en a parlé un jour, l'achat de ce disque a fait le reste: "Leche-botte blues", mais surtout "Under the rainbow". Question lors de l'entretien de ma première embauche: "êtes-vous plutôt Johnny ou Eddy?", la réponse a été évidente pour moi.
35Comedie MusicaleHAIR Vu le film sur le câble (et enregistré sur VHS), ça a fait mouche et m'a redonné une piqûre de psychédélisme (pas besoin de substances, les artistes de cette époque l'on fait pour moi). J'aurai pu mettre le film More et sa bande son par Pink Floyd, même principe, même coup de coeur.
36Marvin GayeWhat's going on Jean Diop, un déménagement à Amsterdam et un petit groupe qui reprenait une chanson de Marvin Gaye un dimanche matin sur une place, merci Jean, éternellement.
37Antonín DvorákSymphonie "Du nouveau monde" Mon grand-père Pierre me l'a offert, en insistant bien sur la prononciation de Dvorák.
38Arthur HArthur H Par une amie d'Elisabeth, mon épouse. Le fils du grand Jacques.
39MarillionAnoraknophobia Re-découverte de ce groupe à l'orée du XXIème siècle (mais ai-je jamais laissé ce groupe de côté depuis mes 21 ans?). Le "nouveau" chanteur, H (Steve Hogarth), est né un 14 mai.
41Johannes BrahmsThe complete Organ works Ella, ma grand-mère, partie un 14 mai en écoutant "O Gott, Du frommer Gott".
42The Rolling StonesExile On Main Street Découverte tardive (au XXIème siècle bien entamé) de ce groupe phare. Bien sûr je connaissais, mais sans plus (j'étais pro-Beatles comme je suis pro-Eddy), d'autres (re)découvertes similaires ont suivi depuis.
43AyreonInto the electric castle Thème science-fiction, participation de Fish (Marillion), style progressif, tout ce qu'il faut pour me plaire.
44TransatlanticSMPTe Le meilleur du rock progressif des deux côtés de l'Atlantique, découvertes en cascade dans la foulée.
45David GilmourLive in Gdansk Dernière captation de Rick Wright, l'album est sorti le lendemain de sa mort.
46Neal MorseSo Many Roads (Live In Europe) Comment rester captivé sur trois heures de live (même sans images)❔ Ecouter cet album❕
47Seven ReizhStrinkadenn Ys Breton, Français, Anglais, Kabyle, progressif, fantastique, histoires, Histoire, aviation, émotion.
48GalahadEmpires Never Last Le rock progressif n'est pas mort au XXIème siècle. J'aurai pu mettre Big Big Train, Phideaux, Riverside, Dear Hunter ...
40Gens de la LuneGens de la Lune Concert au Molodoï à Strasbourg avec Christophe, le groupe et le staff en train de terminer leur choucroute dans l'arrière scène pendant que le public très (trop) clairsemé arrive, puis la magie, et en conclusion une grande disponibilité en fin de concert.
Groupe miroir d'Ange après la séparation des deux frères Decamps, un rappel que le prog français a toujours toute sa place dans le paysage musical.
Et puis ce nom, même Alan Simon a fait le rapprochement avec Jean de la Lune , adieu Tomi.
49LL Cool JMama Said Knock You Out Nouvel horizon?
50Manu DibangoAfrican Soul - The Very Best Of En souvenir de Samuel, reconnaisance éternelle, adieu l'ami ❤️



Les guides "ChronHistoriques" de mon top 5

Quelques concerts

Marillion - den Atelier

Steve Lukather

Saga / Status Quo - Foire aux vins

Camembert / Gens de la Lune - Molodoï

Marillion - la Laiterie

Fish - chez Paulette

Peter Gabriel - Zenith

Toto - Zenith

Loreley 2016